J’ai testé pour vous: la séance de Snoezelen à la maison!

Connaissez-vous le Snoezelen? Adeline, une maman de #PetitBonheur a testé pour vous le Snoezelen à domicile avec Laurie, et vous raconte comment ça se passe!  Laurie Trochain est venue à la maison pour proposer une séance de Snoezelen à notre fils Charlie. Charlie est un petit garçon autiste de presque 7ans. Il connaissait déjà LauriePoursuivre la lecture de « J’ai testé pour vous: la séance de Snoezelen à la maison! »

PETIT BONHEUR 67 explique l’autisme aux élèves de CM2

Dès la création de l’antenne alsacienne, la commune de STEINBOURG, où nous sommes implantés, a rapidement proposé à Petit Bonheur 67 d’animer des N.A.P (Nouvelles Activités Périscolaires), afin de sensibiliser des élèves à l’autisme. Vendredi dernier, la première N.A.P réunissait 12 élèves de CM1 et CM2 pendant 1h30, tous aussi surexcités qu’attentifs!  Après avoir lu et consultéPoursuivre la lecture de « PETIT BONHEUR 67 explique l’autisme aux élèves de CM2 »

Le doudou devenu réel!

Aujourd’hui, il faisait moche, alors on a dessiné! Après notre dernière expérience avec le cahier de dessin animé, plutôt concluante, j’ai voulu essayer autre chose pour motiver, encore et toujours, mon astronaute à colorier. Mais pas n’importe quoi, ni n’importe comment! On a dessiné un doudou imaginaire (devenu réel!). La mise en dessin! Au départ,Poursuivre la lecture de « Le doudou devenu réel! »

Mon cahier de dessin animé: un outil interactif futuriste! (+ JEU CONCOURS!)

Le coloriage… Pour mon astronaute de la lune, c’est tout sauf une partie de rigolade! Mine de rien, colorier demande de la concentration, un minimum d’application, de la réflexion sur le choix des couleurs et puis un certain effort pour utiliser le crayon de couleur… Alors quand j’ai entendu parler du Cahier de dessin animé,Poursuivre la lecture de « Mon cahier de dessin animé: un outil interactif futuriste! (+ JEU CONCOURS!) »

Il crée une entreprise pour faire travailler son fils autiste!

S’occuper d’un enfant autiste n’est pas une chose facile, mais il y a encore plus difficile : assurer un avenir à ces jeunes une fois devenus adultes. Rares sont ceux qui parviennent à s’insérer professionnellement, faute de postes adaptés. Pour permettre à son fils d’avoir un travail, John D’Eri a monté en famille une stationPoursuivre la lecture de « Il crée une entreprise pour faire travailler son fils autiste! »