Il crée une entreprise pour faire travailler son fils autiste!

S’occuper d’un enfant autiste n’est pas une chose facile, mais il y a encore plus difficile : assurer un avenir à ces jeunes une fois devenus adultes. Rares sont ceux qui parviennent à s’insérer professionnellement, faute de postes adaptés. Pour permettre à son fils d’avoir un travail, John D’Eri a monté en famille une station de lavage de voitures où il emploie de jeunes adultes autistes. John D’Eri a tout de suite voulu exploiter l’une des qualités de son fils afin de lui permettre d’obtenir un emploi: le soucis de la précision! De plus, son intérêt restreint était tournée, depuis tout petit, vers les voitures et leurs carrosseries.

35 adultes autistes indépendants et autonomes grâce à ce projet!

John D’Eri s’est associé à l’un de ses fils, Tom, pour monter, à Parkland, en Floride, Rising Tide Car Wash, une station de lavage de voitures comme les autres, si ce n’est que les 35 employés sont de jeunes adultes autistes. Parmi eux, Andrew, le fils autiste de John. L’affaire, ouverte depuis 2013, tourne parfaitement normalement, tant et si bien que John D’Eri compte ouvrir deux nouveaux centres afin de vérifier si le modèle qu’il a mis en place peut être reproduit.

Si tel était le cas, cela permettrait à des milliers d’autistes d’avoir plus facilement accès à un travail adapté à leur handicap : il est assez simple, répétitif, permet d’opérer seul et ne nécessite qu’application et méticulosité. Si quelques jeunes ont démissionné, John n’a jamais eu à licencier aucun de ses salariés. Ces derniers touchent 11$ de l’heure ce qui leur donne une autonomie à laquelle ils n’auraient pu jamais aspirer. Une initiative formidable qui, on l’espère, en suscitera d’autres, et pourquoi pas chez nous, en France.

Quand l’ignorance mène au mépris…

Aujourd’hui, nous avons découvert le témoignage d’une femme nommée « La maman de Louis ». 

Louis, 5 ans et autiste, s’est vu faire l’objet du rejet de la part d’une autre famille, qui demandait son renvoie de l’école. Le motif? Son autisme.

À la fois émouvant et plein d’espoir, ce témoignage pointe tout de même une grosse problématique liée au handicap: l’ignorance… 


Louis, 5 ans, autiste: La triste réalité… mais on continue le combat!

n-AUTISM-large570

A toi, la maman du copain de Louis. Je me permets de te tutoyer, tu t’es permise de demander le renvoi de l’école de mon fils autiste. Pourquoi? Ils sont dans la même classe, ils sont copains et visiblement ça te dérange!

Et par conséquent, la seule solution que tu as trouvée, c’est de demander à ce que le mien quitte l’école. Pour quelles raisons?

Tu dis à la directrice que tu ne veux pas que ton fils ait de mauvaises habitudes. Que ce n’est pas normal d’avoir des « handicapés », des « autistes » dans la classe de ton fils. Quelles sont ces habitudes? Qu’est-ce que la normalité? Sais-tu seulement ce qu’est l’autisme?

Cependant, une fois que la colère que j’ai pu ressentir est passée, j’aurais pu tout bonnement t’insulter en moi-même et t’oublier, simplement je ne suis pas du genre à m’abaisser à un tel niveau. J’ai donc décidé d’essayer de comprendre ton comportement, pourquoi une maman peut-elle envisager de mettre en marge du système un autre enfant pour sa différence.

J’ai essayé de me mettre à ta place et il est possible qu’au fond de moi je te comprenne: tu veux protéger ton fils, comme chaque maman le fait, et comme je le fais moi-même. Mais le protéger de quoi? De quoi as-tu eu peur?

Je peux donc comprendre oui, mais je n’accepte pas. Et ce que je n’accepte pas, c’est l’ignorance… Ton ignorance.

Nous sommes en 2015, tu as les moyens d’inscrire ton fils dans cette école qui, disons-le, est dans la fourchette haute des écoles privées de Marrakech. J’imagine par conséquent que tu as aussi les moyens d’avoir un smartphone ou une connexion.

T’es-tu renseignée sur internet sur ce que veut dire le mot « AUTISTE »?

Encore une fois je peux comprendre, on peut lire tout et n’importe quoi sur Internet surtout si l’on se cantonne aux forums de discussion. D’autant que l’autisme a plusieurs formes, de la plus légère dont souffre Louis, à la plus lourde pour les autistes sévères.

As-tu consulté les sites spécialisés? Et si la recherche sur internet ne t’es pas familière, as-tu demandé à la directrice comment se passaient les journées de Louis? De quelle pathologie exacte il souffrait? Quels sont les programmes que la directrice a mis en place pour justement s’assurer que tous les élèves suivent correctement? De l’AVS (auxiliaire de vie scolaire) dédiée à Louis qui lui permet de suivre en classe sans empêcher le tien d’apprendre?

Visiblement non, la directrice a essayé de t’expliquer, pourquoi ne l’as-tu pas écoutée? Sûrement encore cette ignorance… Pourquoi n’as tu pas demandé de me rencontrer ou à voir Louis pour te rendre compte par toi-même?

Je me serais alors justifiée comme à mon habitude de tout ce que je fais pour que Louis progresse, de tous les professionnels qui l’entourent, et je t’aurais rassurée sur le fait que ça n’empêche en rien ton enfant de grandir normalement, mais tu ne m’en a pas laissé l’occasion.

Alors je t’apporte la réponse: NON, l’autisme n’est pas contagieux, NON, les comportements non plus ne le sont pas dans ce sens. Et comme je te le disais, maintenant que la colère est passée, je suis triste car Louis a perdu un copain de classe.

Car oui à cet âge-là, tu sais, il n’y a pas de noir, de blanc, d’arabe, de juif, de musulman, de catholique, d’autiste ou d’handicapé, il n’y a QUE des copains. Tu as privé ton fils de TOUS les siens. Et qu’en sera-t-il plus tard? Tu choisiras les copains qui viendront à son anniversaire? Tu le feras renoncer aussi à son mariage car il n’a pas choisi la belle fille dont tu rêvais? Tu vas continuer à l’élever dans la peur de l’autre… « Attention chéri, ne parle pas à celui-là, il est handicapé, change de trottoir… »

Ce que je souhaite vraiment, c’est que ton fils se souvienne toujours du mien, comme le copain gentil qui ne parle pas beaucoup mais s’exprime à sa façon. Ce copain un peu bizarre qui aime faire rire tout le monde en faisant le clown. Ce copain qui a une intelligence différente (mais pas en dessous de la tienne). Ce petit garçon qui a une mémoire exceptionnelle lui permettant d’enregistrer n’importe quel mot de passe, mon compte iTunes en ayant fait plusieurs fois les frais, pour s’acheter des applications ou choisir des programmes sur son iPad.

Car oui mon fils, à 5 ans, sait se servir d’internet, il aurait pu te montrer comment faire des recherches. Tu n’as vu que le côté négatif et erroné… et le côté positif? Pouvoir élever ton enfant dans le respect des différences, dans l’acceptation et la compréhension? Ne crois-tu pas que ces valeurs sont aussi importantes pour construire un monde meilleur?

Je te plains, tu vas devoir expliquer à ton fils pourquoi il change d’école, au vu de ce que j’ai compris tu vas sûrement lui dire que c’est de la faute de Louis. J’espère que ton fils aura l’intelligence de comprendre que non, c’est uniquement la faute de ton ignorance et pas la faute de son copain.

Et pour finir, je tiens à te dire merci, tu as été la première dans notre vie à nous mettre à mal dans la scolarité de Louis, tu ne seras sûrement pas la dernière. Et comme je le dis toujours, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Au moins la prochaine fois je saurais répondre, agir et même anticiper.

Mais pour te consoler, nous ne sommes pas tirés d’affaire pour autant. Heureusement, cette fois nous avons eu de la chance: la directrice est compétente et nous a soutenus. Je me demande ce qu’il en sera plus tard dans un autre établissement quand d’autres ignorants comme toi feront la même demande…

Bonne continuation pour l’avenir et merci.

La Maman de Louis.


Article tiré du AL-HUFFIGTON POST MAGREB-MAROC

Quand des parents expliquent l’autisme en image.

Pour un parent « lambda », la question ne se pose pas. Les invitations chez les amis et les sorties à l’extérieur se font sans appréhensions particulières. Mais pour un parent d’enfant avec autisme, il en est tout autre chose.

Qu’on se le dise, une fois le diagnostic tombé, expliquer l’autisme à l’environnement proche est une véritable gymnastique. Et lorsque l’on parle d’environnement proche, on commence par la famille, sans oublier… la fratrie!

ll n’est pas facile d’expliquer l’autisme de votre enfant à ses frères et sœurs, d’autant que l’autisme est un handicap qui ‘ne se voit pas’ toujours. « Que leur dire ? », « Que faut-il éviter ? », « Doit-on utiliser le terme ‘autisme’ ? ».

Mais surtout, « Quelles informations donner? » et « Comment le dire? »…

UTILISER DES OUTILS

L’utilisation d’outils peut vous aider à aborder le sujet. Pour les jeunes, les supports rendent la discussion ou les explications plus attractives et facilitent la compréhension. De plus en plus d’outils sont édités : albums, livres, vidéos, jeux de société etc. Ils permettent d’expliquer la notion de différence, d’handicap et/ou plus spécifiquement l’autisme. Il existe aussi beaucoup de livres ou de vidéos qui mettent l’accent sur la relation entre frères et sœurs.

Certains parents ont d’ailleurs redoublés d’inventivité afin de produire eux-même le support explicatif de l’autisme, à destination de leur entourage.

Découvrez, ci-dessous, deux courts métrages, produits par des parents, et riches de sens:

Capture d’écran 2015-02-05 à 23.45.43

Court-métrage réalisé par Miguel Gallardo et présenté par la Fondation Orange Espagne

Capture d’écran 2015-02-05 à 23.45.53

11 minutes dans le monde de l’autisme envoyé le 18 décembre 2009 par Annie Da Silva.de Québec – 

http://www.ou-est-tommy.blogspot.com 

Vous avez des questions sur les troubles de votre enfants, et vous cherchez la manière d’aborder le sujet avec votre entourage?

PETIT BONHEUR vous invite à découvrir une mine d’information ICI, sur le site internet de l’association belge Participate! 

Notre premier après midi entre familles et bénévoles de l’année.

Ballons, Barbe à papa, courses, rires et émerveillements étaient au programme de l’après midi.

Quelques familles et bénévoles se sont retrouvés autour d’une galette et de quelques douceurs afin de permettre aux enfants de se rencontrer et de rencontrer les bénévoles.

Ce sont 10 enfants qui ont profité d’activités ensemble aujourd’hui!

Merci à Orange Outan, pour l’animation et le spectacle de magie!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA10936449_10206125348632000_35237090_o 10936581_10206125285950433_2009924602_o 10938951_10206125461994834_443437967_o 10939465_10206125275630175_1932761419_o 10942887_10206124998823255_1147665740_o OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Orange Outan anime des événements autour de Lille, Amiens, Reims et Troyes. Nos formules étant modulables, n’hésitez pas à nous contacter, ce sera avec plaisir que nous vous renseignerons afin que la fête pour vos enfants soit inoubliable.